How to Buy Commodities in These Top 3 Sectors

Tout investisseur avisé sait que vous ne pouvez pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Même si cela ne supprime pas entièrement les risques, la diversification de votre portefeuille de placements peut vous aider à atteindre vos objectifs de placement en maximisant vos rendements.

Vous avez le choix entre de nombreux véhicules d’investissement, notamment des actions, des obligations, des fonds communs de placement, des contrats à terme et des devises. Ceux-ci peuvent être décomposés encore plus, regroupant des actifs qui partagent des caractéristiques : les actions à grande capitalisation, les financières et les obligations d’État ne sont que quelques exemples.

Et n’oubliez pas les matières premières. Ce sont des biens de base qui peuvent être transformés en d’autres biens et services. Il existe un certain nombre d’investissements différents dans les matières premières pour les traders débutants et expérimentés. Mais avant de vous lancer, voici quelques éléments importants que vous devez savoir sur l’investissement dans les matières premières, y compris les meilleurs à prendre en compte.

Points clés à retenir

  • Investir dans les matières premières peut offrir aux investisseurs une diversification, une couverture contre l’inflation et des rendements positifs excédentaires.
  • Les investisseurs peuvent connaître de la volatilité lorsque leurs investissements suivent une seule matière première ou un seul secteur de l’économie.
  • L’offre, la demande et la géopolitique affectent tous les prix des matières premières.
  • Les investisseurs peuvent négocier des contrats à terme sur matières premières, des actions, des ETF ou des fonds communs de placement, ou ils peuvent détenir des matières premières physiques telles que des lingots d’or.
  • Trois des matières premières les plus couramment échangées sont le pétrole, l’or et les métaux de base.

Qu’est-ce que l’investissement dans les matières premières ?

Le commerce des matières premières remonte à des siècles, avant même que les actions et les obligations ne changent de mains. C’était une entreprise très importante, reliant différentes cultures et personnes. Des épices et de la soie aux premiers jours aux bourses où ces actifs sont désormais négociés, les matières premières sont toujours des véhicules d’investissement populaires.

Les investisseurs qui espèrent entrer sur le marché des matières premières peuvent le faire de plusieurs manières différentes. Les investisseurs avides de matières premières peuvent envisager d’investir directement dans la matière première physique ou indirectement en achetant des actions de sociétés de matières premières, de fonds communs de placement ou de fonds négociés en bourse (ETF).

Avantages

L’un des plus grands avantages d’investir dans les matières premières est le fait qu’elles ont tendance à protéger les investisseurs contre les effets de l’inflation. En règle générale, la demande de matières premières a tendance à être élevée pendant les périodes de forte inflation, ce qui fait grimper les prix. C’est aussi un bon pari face au dollar américain ; Ainsi, lorsque le billet vert baisse, les prix des matières premières augmentent.

Outre les avantages de la diversification, il est possible de maximiser les rendements grâce à l’investissement dans les matières premières. Bien que les prix des matières premières soient soumis aux fluctuations du marché par le biais des taux de change, des taux d’intérêt et de l’économie mondiale, la demande mondiale est forte. Cela a un impact globalement positif sur les actions des sociétés qui traitent spécifiquement des matières premières, ce qui peut se traduire par des rendements positifs pour les investisseurs.

Risques uniques

Une chose à garder à l’esprit est que les matières premières ont tendance à être beaucoup plus volatiles que d’autres types d’investissements, en particulier les fonds qui suivent une seule matière première ou un secteur spécifique de l’économie.

Les investisseurs qui négocient des contrats à terme doivent se rappeler qu’il s’agit de spéculation. Les contrats à terme impliquent le suivi d’une marchandise ou d’un indice sous-jacent. Cela pourrait avoir un impact sur la performance du contrat et donner ainsi à l’investisseur une différence négative (ou positive).

Les contrats à terme comportent également leur propre ensemble de risques uniques qui doivent être gérés indépendamment de la marchandise sous-jacente.

Les inconvénients

  • Volatilité accrue par rapport aux autres investissements

  • Négociation sur marge de matières premières pouvant entraîner des pertes importantes

  • Nature spéculative du trading avec incertitude du résultat

Huile brute

Si vous pensez au pétrole brut, il est utile de savoir ce qui façonne les prix et comment vous pouvez investir dans cette matière première. Après la production, le pétrole brut est raffiné en de nombreux produits différents, y compris l’essence qui est utilisée pour alimenter les véhicules. Mais cela va au-delà du gaz. Les produits fabriqués à partir de pétrole comprennent les plastiques, les médicaments, le linoléum, les bardeaux, l’encre, les cosmétiques, les fibres synthétiques, les solvants, les engrais, l’asphalte et des milliers d’autres.

Mais qu’est-ce qui affecte les prix ? Le pétrole brut réagit généralement aux lois de l’offre et de la demande. Lorsque la demande dépasse l’offre, les prix ont tendance à augmenter. Lorsque la demande diminue et que l’offre reste assez constante, les prix ont tendance à baisser. Par exemple, lorsque l’essence est en forte demande, par exemple pendant la saison de conduite estivale, le prix à la pompe augmente, ce qui se traduit par une hausse des prix du pétrole brut.

De même, la demande des pays en développement comme la Chine et l’Inde, dont les économies sont toujours en croissance, fait également grimper les prix. La géopolitique a également un impact important sur le prix du pétrole brut. Les tensions au Moyen-Orient, où une grande partie du pétrole mondial est produite, peuvent faire monter en flèche les prix du pétrole.

Les prix du pétrole étaient autrefois fortement influencés par le cartel de producteurs OPEP, composé principalement de pays du Moyen-Orient. Au début du 21e siècle, le développement de nouvelles technologies, en particulier l’hydro-fracturation (fracking), a créé un deuxième boom énergétique aux États-Unis, diminuant largement l’importance et l’influence de l’OPEP. Aujourd’hui, les États-Unis sont le plus grand producteur net de pétrole brut au monde.

Comment investir dans le pétrole brut

Investir dans le pétrole brut physique n’est pas aussi simple que d’investir dans d’autres matières premières ; vous ne pouvez pas simplement acheter un baril de pétrole. En tant qu’investisseur, vous pouvez envisager des contrats à terme ; la méthode la plus directe pour posséder la marchandise à part entière. Mais les contrats à terme peuvent être très volatils et nécessiter beaucoup de capital. Et ils nécessitent également beaucoup de connaissances, ce n’est donc pas vraiment une bonne option pour les investisseurs novices.

Les investisseurs peuvent envisager d’acheter des actions de sociétés pétrolières, des fonds communs de placement de pétrole brut ou même des FNB. Ces véhicules se négocient en bourse tout comme les actions, ils sont donc faciles à trouver. La Fonds pétrolier américain est un exemple. Il suit le mouvement du pétrole brut léger et non corrosif West Texas Intermediate.

D’autres options incluent l’achat d’actions dans des fonds communs de placement ou des ETF du secteur de l’énergie, qui investissent directement dans des actions de sociétés pétrolières. Ces options ont tendance à être moins risquées car elles proposent des offres plus diversifiées.

Or

Le marché de l’or est synonyme de diversité et de croissance. Il est utilisé dans les bijoux, la technologie, par les banques centrales et les investisseurs, donnant naissance à son marché à différents moments de l’économie mondiale. Le métal précieux a traditionnellement été un investissement sûr et une couverture contre l’inflation. Lorsque le dollar américain baisse, vous pouvez parier que le prix de l’or augmentera.

Tout comme le pétrole brut, lorsqu’il y a une augmentation de la demande, il en va de même pour le prix de l’or. De plus, les prix sont affectés lorsque les banques centrales, qui détiennent de l’or, décident de diversifier leurs réserves monétaires en achetant davantage d’or.

Comment investir dans l’or

Contrairement au pétrole brut, les investisseurs peuvent prendre possession de la matière première physique. Les investisseurs qui souhaitent détenir la marchandise physique peuvent le faire en achetant des lingots d’or ou des pièces de monnaie. Mais cela signifie devoir payer pour le stocker dans un coffre-fort, un coffre-fort ou un autre endroit sûr.

Une autre option, tout comme vous le feriez pour le brut, consiste à passer par le contrat à terme. Les contrats exigent des investisseurs qu’ils déposent une marge initiale. Mais encore une fois, ce type d’investissement comporte un risque. Si le prix augmente, les investisseurs en profiteront ; cependant, si le prix baisse, l’investisseur risque de perdre son argent.

Les actions et les FNB, ainsi que les options de fonds communs de placement, sont nombreux. Avec les actions aurifères, les investisseurs ne se limitent pas seulement aux producteurs, mais également aux sociétés d’exploration et d’exploitation minière. Comme d’habitude, c’est une bonne idée pour les investisseurs de faire leurs devoirs et de voir quels sont les risques opérationnels pour chaque entreprise.

Les ETF sur l’or, quant à eux, offrent une exposition au métal précieux tout en suivant son prix. Par exemple, le ETF sur les actions d’or SPDR donne aux investisseurs une exposition aux lingots sans avoir à en prendre possession.

Des métaux de base

Les métaux de base sont des métaux communs utilisés dans des applications commerciales et industrielles, telles que la construction et la fabrication. L’aluminium, le zinc et le cuivre en sont de bons exemples. Ils sont relativement peu coûteux et les approvisionnements sont généralement stables car on les trouve couramment dans le monde entier.

Mais parce qu’ils sont abondants, les prix ont tendance à être bien inférieurs à ceux des métaux précieux ; cependant, l’augmentation des applications des métaux de base couplée à l’augmentation de la demande mondiale, en particulier de la Chine et d’autres pays en développement, continue d’avoir un impact positif sur les prix.

Comment investir dans les métaux de base

Conserver l’aluminium, le zinc et le cuivre n’est pas nécessairement très fructueux. En raison de leurs bas prix, les investisseurs devraient détenir de grandes quantités de ces matières premières pour en tirer profit.

Au lieu de cela, détenir des actions dans des entreprises de métaux de base comme la société d’aluminium Alcoa ou une entreprise sidérurgique comme US Steel est un excellent moyen de mettre un pied dans la porte. De plus, la détention d’ETF comme le ETF SPDR S&P Métaux et mines offre une exposition aux sociétés impliquées dans les métaux et l’exploitation minière.

Quelle est la meilleure façon d’investir dans les matières premières ?

La meilleure façon d’investir dans les matières premières est d’utiliser les FNB de matières premières. Les ETF facilitent les transactions car ils sont achetés comme des actions, offrent une diversification, ne sont pas négociés sur marge comme le sont les contrats à terme et ont généralement de faibles ratios de dépenses.

Quand devriez-vous acheter des matières premières ?

Il n’y a pas de moment précis qui constitue le meilleur moment pour acheter des matières premières. Les matières premières sont une protection contre l’inflation, donc acheter avant les périodes de forte inflation est une bonne stratégie d’investissement ; cependant, il peut être difficile de prévoir quand l’inflation se produira.

Une matière première doit être considérée comme n’importe quel autre investissement, compte tenu de l’horizon temporel et du profil de risque de l’investisseur. Acheter une matière première alors qu’elle est à bas prix et que ses perspectives d’avenir semblent solides sur la base des fondamentaux est toujours un bon moment pour acheter sur un horizon à long terme.

Comment acheter des matières premières pétrolières ?

Un particulier peut acheter des matières premières pétrolières soit en achetant un ETF sur les matières premières pétrolières, en achetant des actions de sociétés pétrolières ou en achetant des contrats à terme sur le pétrole via un compte de courtage.

Les matières premières sont-elles un bon investissement ?

Comme tout bon investissement, les matières premières peuvent également comporter des risques. Un investisseur doit comprendre les marchés des matières premières sur lesquelles il souhaite négocier, par exemple, le fait que les prix du pétrole peuvent fluctuer en fonction du climat politique au Moyen-Orient.

Le type d’investissement compte également; Les ETF offrent une plus grande diversification et des risques moindres alors que les contrats à terme sont plus spéculatifs et les risques sont plus élevés en raison des exigences de marge. Cela étant dit, les matières premières peuvent se protéger contre l’inflation, et l’or, en particulier, peut se protéger contre un ralentissement du marché.

Comment démarrer le trading de matières premières ?

Vous pouvez commencer à négocier des matières premières en ouvrant un compte de courtage et en achetant des actions dans la société spécifique aux matières premières de votre choix ou un ETF sur matières premières après avoir fait vos recherches et déterminé les investissements spécifiques qui vous conviennent.

L’essentiel

Comme tout investissement, les matières premières comportent leurs propres risques, mais peuvent toujours être un excellent moyen de diversifier votre portefeuille si vous comprenez les différents aspects de la matière première dans laquelle vous choisissez d’investir.

En plus des matières premières mentionnées ci-dessus, d’autres matières premières à considérer sont d’autres métaux précieux – platine, palladium, argent – lithium, coton et produits alimentaires tels que le café, le maïs, l’avoine, le blé, le soja et le sucre. Mais comme pour toutes les décisions d’investissement, faites vos recherches ou consultez un courtier expérimenté.

Read More:   If You Aren't a Morning Person, Neuroscience Says Please Stop Trying to Be

Related Posts